Quels dispositifs d’aides pour rénover en France ?

Quels dispositifs d’aides pour rénover en France ?

Il existe de nombreuses primes et aides destinées à favoriser la réalisation de travaux de rénovation en France. Assurément, la thématique de l’habitat et de toutes ses questions sous-jacentes (mal logement, consommation onéreuse en énergie, non conformité du logement) a fait l’objet d’un regain d’attention de la part des pouvoirs publics. (Cf. Projet de loi climat, titre « se loger »).

Dans cette perspective, plusieurs aides ont émergé. Celles-ci vous permettent de partager le coût de vos travaux avec l’état et ce, à votre net avantage. Sur le court terme, conduire des travaux (DPE : isolation, VMC etc.) vous permettra à la fois de vivre dans un logement plus sain et de payer vos factures à prix réduit. Sur le long terme, les travaux permettront indubitablement de faire prendre de la valeur à votre bien immobilier alors même que vous n’aurez pas été le seul à investir pour faire fructifier votre patrimoine. Mieux encore, il vous est toujours possible de défiscaliser vos travaux en parallèle !

Dans cet article, nous vous présenterons donc l’éventail des aides disponibles en matière de rénovation.

dispositif d'aide à la rénovation

Vous n’êtes qu’à quelques clics de rénover votre logement

Ce qu’il faut savoir sur les aides pour rénover selon qu’elles soient d’origine publique ou privée

Il existe deux types d’aides en France : 

  • Les aides publiques : elles sont soumises à des conditions de ressources.  Ce faisant, elles ont pour objectif de permettre aux ménages précaires de pouvoir s’offrir la possibilité de vivre dans un logement sain. 
  • Les aides privées : elles sont ouvertes à tous sans condition de revenu.

Dans le contexte politique actuel et la prise de conscience qu’il faille concilier habitat et écologie, les pouvoirs publics ont aussi souhaité que vos travaux soient réalisés par des artisans dits « RGE » (Reconnus Garants de l’Environnement) qui seront en mesure d’améliorer la performance de vos logements. Chez Réno, nous travaillons  avec des artisans RGE pour vous garantir des travaux de qualité.

Les différents aides pour la rénovation en France

(liste non exhaustive)

Ma Prime Rénov

Ma Prime Rénov est une prime destinée à tous les propriétaires et copropriétaires. Elle existe depuis le 11 janvier 2021. Cette aide est gérée par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Elle concerne les travaux de rénovation énergétique. Elle a remplacé le CTE et contribue à lutter contre les passoires thermiques. Le coût de la prime que vous pourrez obtenir dépend majoritairement du type de projet de rénovation que vous souhaitez réaliser.

Il est important de connaître les prix des matériaux pour établir facilement le budget correspondant aux travaux. A noter que le recours à un architecte est obligatoire pour obtenir cette aide. 

Le chèque énergie

Le chèque énergie sert à alléger financièrement les foyers les plus modestes par rapport aux dépenses à engager pour réaliser les travaux de rénovation. Il est notamment proposé que soit par exemple payé : le coût énergétique du foyer, la rénovation thermique etc.

L’optimisation de l’isolation constitue une des solutions efficaces pour garder la chaleur et ainsi consommer moins d’énergie. Toutefois, les problèmes de chauffage sont fréquents dans les bâtiments anciens, d’où la nécessité de les résoudre en premier. Une difficulté thermique est souvent liée à l’isolation, et ce chèque peut être utilisé pour pallier les problèmes liés à la chaleur. Pour toute amélioration des installations thermiques, il est nécessaire de faire appel à un professionnel RGE.

La prime énergie

La prime énergie est inscrite dans le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Elle concerne surtout les travaux d’amélioration ou de modification se rapportant à la consommation énergétique. Cette subvention permettra de réduire considérablement le montant à payer sur le devis de vos travaux de rénovation.

Son mode de fonctionnement est simple. Cette aide oblige en quelque sorte les fournisseurs d’énergie à diminuer la consommation de leurs clients. Son montant est calculé en fonction des revenus fiscaux des bénéficiaires. L’obtention de cette prime dépend du type d’aménagement à réaliser et de son coût. Elle est octroyée sous forme de chèque bancaire. L’installation d’un climatiseur réversible est par exemple un investissement à long terme recommandé, tant l’énergie ainsi consommée est moindre.

L’aide publique pour l’installation de panneau solaire

Les rénovations énergétiques ne concernent pas seulement les remises aux normes des anciens équipements électriques. De plus en plus de personnes installent maintenant un panneau solaire voltaïque sur leur bâtiment pour diminuer le prix de l’énergie. C’est également une démarche écoresponsable, soucieuse de la préservation de l’environnement. 

Cette installation étant très coûteuse, elle est en partie prise en charge par l’Etat par le biais d’une aide publique. Si votre panneau solaire produit plus que vous consommez, il est possible de revendre cet excès d’énergie à un fournisseur. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une énergie renouvelable respectant l’environnement en plus de profiter d’une autre source de revenus.

Les avantages du panneau solaire sont nombreux, tant au niveau électrique qu’environnemental. Les consommations relatives au chauffage, comme le climatiseur ou le chauffe-eau, peuvent être facilement couvertes par les revenus complémentaires qui en découlent.

La réalisation des installations par un professionnel est plus onéreuse, mais elle permettra de réduire votre facture de 25 % une fois finie. Vous pourrez ainsi avoir une perspective d’avenir serein au niveau de votre consommation électrique.

panneaux solaires

Vous n’êtes qu’à quelques clics de rénover votre logement

Les offres « Habiter » de l’ANAH

L’Agence nationale de l’Habitat  a pour objectif d’améliorer l’état de l’ensemble des bâtiments et logements privés présents sur le sol français. Elle est un établissement public qui octroie, sous certaines conditions, des subventions à ceux qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation. Elle propose plusieurs offres dont les objectifs fixés reposent sur la participation active à l’amélioration de la qualité des bâtiments sur l’ensemble du territoire.

Ainsi, « Habiter mieux sérénité » est une offre qui permettra aux foyers modestes et très modestes de faire des économies. Plus précisément, elle couvre le coût des travaux de rénovation énergétique et thermique, comme l’amélioration de l’isolation des combles, du chauffage ou de la chaudière à gaz. Éventuellement, elle prend en compte la mise en place d’un climatiseur pour la climatisation réversible. Cette offre est destinée à une habitation ou un bâtiment de plus de 15 ans.

« Habiter serein » est un autre dispositif de l’ANAH. Elle concerne la rénovation des biens particulièrement vétustes. L’offre comprend une prise en charge des travaux de gros œuvre à raison de 50 % du devis du chantier. Ce dernier ne doit pas dépasser les 25 000 euros. L’installation de panneaux solaires ou de gaz ainsi que l’amélioration d’une salle d’eau peuvent se faire sous le régime de cette aide. Cependant, certains travaux ne sont pas concernés, comme la décoration, l’ajout d’un climatiseur ou l’agrandissement.

« Habiter sain » concerne la sécurisation de la maison ou du logement. Cette offre est dédiée à la rénovation électrique, de la plomberie, du chauffage ou de la chaudière. Elle a été essentiellement mise en place pour éviter les risques de saturnisme. Elle est portée à hauteur de 50 % du prix des travaux de rénovation avec un plafond de 10 000 euros. Si vous souhaitez rénover votre toiture, vous pourrez bénéficier de cette offre en remplissant les conditions d’éligibilité avec l’aide d’un guide RGE. Ce dispositif est dédié aux foyers modestes et très modestes.

Les subventions proposée par la collectivité locale

Des aides financières sont prévues par la collectivité pour toute construction, tout aménagement ou toute rénovation reposant sur la réalisation des éco-travaux. Chaque région possède un dispositif qui lui est propre. Pour connaître les travaux de construction ou d’aménagement éligibles avec ces subventions, vous pouvez vous rendre directement en mairie. Des experts pourront vous informer sur les éco-travaux à entreprendre afin de bénéficier de ces aides.

Les différents prêts

Pour la rénovation ou la réhabilitation de votre maison ou de votre logement, vous pourrez opter pour un prêt particulier.

Éco-prêt à taux zéro

Éco-prêt à taux zéro est un prêt accessible sans condition de ressource. Il s’agit d’une offre qui aura un impact sur les perspectives d’avenir du propriétaire. Il peut être contracté avec une banque signataire avec l’État et ne demande aucun taux d’intérêt sur le remboursement. Ce prêt doit être restitué à une limite maximale de 15 ans et concerne ceux qui prévoient de réaliser des travaux de rénovation. Il offre une couverture allant jusqu’à 15 000 euros pour un projet en action seule et 30 000 euros pour un projet de performance énergétique.

Prêt conventionné

Le prêt conventionné est initialement destiné aux personnes qui souhaitent acheter une maison ou la faire construire. Cependant, il peut également servir à financer des travaux de rénovation sous certaines conditions. Les travaux doivent comprendre l’agrandissement ou l’amélioration des conditions générales de votre maison. Dans le cas d’un appartement ou d’une maison, les travaux de rénovation doivent avoir pour objectif d’améliorer la performance en énergie. Autrement dit, la réalisation du chantier en intérieur doit avoir un impact positif sur la diminution de la consommation globale du foyer.

appartement rénové

Les professionnels adaptés aux aides

Pour bénéficier de différentes subventions, vous devez faire appel à des professionnels RGE. Ces derniers ont des représentants pour chaque corps de métier. La vérification de l’évacuation d’eau, la mise en place d’une chaudière ou d’un climatiseur de qualité et autres sont des actions indispensables. Un architecte est nécessaire pour vous donner un conseil sur le prix des matériaux. D’autant qu’il peut vous aider à gérer votre budget en fonction du chantier. C’est également l’option la plus sûre pour bénéficier d’un travail de qualité. Le choix du professionnel et de l’entreprise en charge du chantier est important pour réduire le montant de la facture.

Pour les rénovations intérieures, l’établissement d’un devis par un professionnel RGE est nécessaire. Que ce soit pour des infiltrations d’eau ou des problèmes d’isolation de toiture, l’aménagement ou la construction doit être vérifié par cet expert. Son intervention est une alternative recommandée. 

Mathieu Amara

Mathieu Amara

Diplômé en science politiques, j'ai toujours été passionné de rénovation et travaux.

Conseils rénovation et déco, actus et bonne humeur : inscrivez-vous à la Newsletter Reno.

fr_FRFrench