What types of work can be included in a mortgage loan?

travaux-pret-immobilier

Actuellement, de nombreux Français optent pour l’achat d’un logement ancien. Ce qui implique par la suite la réalisation de travaux pour remettre le bien au goût du jour et respecter l’application des recommandations en vigueur. Il peut s’agir de l’électricité, des économies d’énergie, du double vitrage, etc. Ainsi, la facture peut augmenter rapidement selon la nature des travaux à réaliser. D’une part, les matériaux peuvent être coûteux. D’autre part, le devis peut remarquablement monter avec la main-d’œuvre si vous faites appel à des artisans. Mis à part les aides de l’État, le prêt immobilier peut permettre le financement de la rénovation complète de votre bien immobilier. Afin d’obtenir le crédit immobilier, ces travaux doivent cependant être d’une somme supérieure à 75 000 euros. En souscrivant ce prêt, l’emprunteur peut de plus profiter d’un taux d’intérêt moins important qu’un crédit conso classique.

Les travaux de rénovation de logement

Si un crédit conso permet de financer l’achat d’un quelconque bien, un prêt immobilier concerne l’acquisition ou la réhabilitation complète d’un bien. Ce type de prêt peut inclure l’achat des matériaux de construction et le paiement des prestations des artisans réalisant les travaux.

L’expertise technique de la maison

Une partie de votre prêt immobilier peut financer les travaux d’expertise de la maison. Il est effectivement important de diagnostiquer l’habitat pour connaître les travaux nécessaires. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il est préférable de réaliser scrupuleusement cette activité avant l’achat tout en sollicitant les services d’un ingénieur en bâtiment. Muni d’une grille d’évaluation, le spécialiste se rend sur place pour identifier les causes d’un désordre, d’une malfaçon, d’une non-conformité, voire d’un sinistre. Ainsi, il pourra proposer des solutions de réparation de principe.

Les prix des prestations d’un expert en bâtiment varient effectivement selon la surface et l’état du local à expertiser. Ils dépendent également de la nature des problèmes et des compétences à engager. Cependant, un bureau d’expertise de qualité vous facturera l’opération entre 1 000 et 2 000 €. Afin de mieux comparer les tarifs, il est conseillé de réaliser plusieurs devis. Souvent, un prix bas n’est pas gage de qualité. À l’inverse, vous devez aussi vous méfier d’un coût trop élevé. Ainsi, vous devez vous renseigner sans hésitation sur l’expérience et la garantie proposées par le professionnel.

Les travaux de nettoyage et de démolition

Parfois, il est nécessaire ou intéressant de faire démolir une maison qui tombe en ruine. D’un point de vue légal et technique, vous lancer seul dans cette activité peut effectivement être difficile. Un démolissage mal réalisé peut même être dangereux. Avec une partie de la somme empruntée à la banque, vous pourrez ainsi confier les travaux à des experts en la matière. Solliciter les aides de ces professionnels est un gage de sécurité et est obligatoire dans certains cas. Le coût de la démolition d’un logement de surface moyenne est compris entre 7 500 et 25 000 euros.

Le prix varie effectivement selon la complexité de différentes tâches liées à l’opération, des prix fixés par l’entreprise et de l’emplacement du bien. Le coût des travaux de bâtiment est effectivement plus élevé dans les grandes villes. Pour les travaux de démolition totale, la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) applicable reste au taux normal fixé à 20 %. S’il s’agit d’une démolition partielle et obligatoire pour la réalisation des travaux d’aménagement, une TVA intermédiaire de 10 % peut s’appliquer. L’intervention d’une équipe professionnelle est donc obligatoire pour l’ensemble de l’opération de déconstruction et reconstruction.

Les travaux de rénovation énergétique

Avec un prêt immobilier, vous pouvez améliorer la performance thermique et énergétique de votre logement tout en réduisant efficacement vos factures de chauffage. D’autre part, ce projet permet de rejeter moins de gaz carbonique et donc de minimiser votre empreinte carbone. Étant un geste écologique et économique, cette opération regroupe généralement 4 types de travaux, à savoir :

  • l’isolation,
  • le chauffage,
  • la régulation du chauffage,
  • Ventilation

Afin de profiter d’une belle rentabilité et d’une réduction de votre facture énergétique, l’isolation est le premier type de travaux à privilégier. Elle permet effectivement de moins chauffer votre logement.

Aussi, ces travaux permettent de renforcer l’enveloppe thermique de votre maison et de limiter les pertes de chaleur. Avec le capital emprunté, plusieurs parties de votre logement peuvent faire l’objet de travaux d’isolation. Il est possible d’isoler la toiture, les combles perdus, les murs, les fenêtres et le sol. De plus, souscrire un prêt immobilier pour des travaux d’économie d’énergie permet de concrétiser les travaux immédiatement. Pour savoir quels postes de dépenses privilégier (toit, mur, sol…), il est recommandé d’effectuer préalablement un audit thermique.

Afin d’obtenir le montant du capital souhaité pour la rénovation énergétique de votre bien, vous devez d’abord faire la simulation de votre taux d’endettement. Cette notion utilisée par la banque permet précisément de déterminer si vous êtes en mesure de contracter un emprunt. Le taux d’endettement correspond au rapport entre vos revenus mensuels et vos charges financières mensuelles. À noter que ces revenus permettent de payer les mensualités d’un emprunt souscrit. Ainsi, si les charges financières sont plus importantes que les rentes mensuelles, vous risquez de ne pas pouvoir rembourser vos mensualités.

Les travaux de raccordement électrique

Comme les autres aides au financement immobilier, notamment le crédit personnel, le prêt immobilier peut inclure les raccordements électriques. Suite à l’acquisition d’un bien ancien, vous devez prendre en compte certaines formalités, surtout pour des raisons de sécurité. Avant l’acquisition du bien, il faudra vérifier l’état de son installation électrique. Cette dernière concerne le raccordement :

  • à l’eau
  • à l’électricité,
  • au gaz

Un prêt immobilier vous permet de financer votre projet et de solliciter les aides d’une entreprise experte dans la gestion du réseau électrique.

Aussi, il faudra vous référer au diagnostic électrique de l’habitat. Il s’agit d’un document obligatoire lors de la vente d’un bien immobilier de plus de 15 ans. Depuis 2018, tous les logements sont concernés par cette obligation et le diagnostic doit être joint à la promesse de vente. Ce document doit notamment souligner l’état de l’installation électrique. S’il ne répond pas aux normes de sécurité en vigueur, l’acquéreur doit envisager la réalisation des travaux de réhabilitation bien avant la demande du raccordement. Le prix d’un raccordement électrique varie de 1 600 à 2 500 € selon la taille des travaux requis. Plusieurs entreprises mettent désormais en place des services en ligne vous permettant de réaliser facilement la simulation des frais d’installation.

You're just a few clicks away from renovating your home.

Les travaux de finition et d’aménagement intérieur

Un prêt immobilier peut également inclure les travaux de finition et d’aménagement lorsque votre logement est pratiquement terminé. Il s’agit effectivement de soigner la décoration et l’aménagement par :

  • la rénovation des plafonds ou de la toiture ;
  • la rénovation des planchers ;
  • les revêtements de sols et des muraux ;
  • l’installation des luminaires ;
  • les travaux de peinture.

Afin d’optimiser la décoration de votre logement, il est recommandé de faire appel aux services d’un décorateur d’intérieur.

Les travaux de finition et d’aménagement intérieur exigent la préparation d’un budget important. Vous devez en moyenne prévoir 150 000 euros. Afin de décrocher une somme d’argent plus intéressante, vous avez également la possibilité d’opter pour un rachat de crédit. Aussi appelé regroupement de prêts, le rachat de crédit consiste à fusionner plusieurs prêts (prêt personnel, crédit à la consommation, prêt immobilier…). De par cette option, vous pouvez notamment profiter de mensualités plus faibles. En plus d’un réel allègement de vos mensualités, le rachat de crédit permet aussi de réduire le prix d’une assurance. En fusionnant tous les crédits, vous n’aurez plus qu’à payer une seule assurance-crédit.

Les travaux de construction d’une annexe

Pour une extension d’envergure à mener dans un bien immobilier ancien, il vous reste également la solution du prêt immobilier. En effet, ce dernier vous permet d’emprunter une plus importante somme d’argent, et ce, à un taux plus intéressant. Les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont naturellement plus bas que les prêts à la consommation. Le montant minimal pour cet emprunt bancaire est de 75 000 euros et son remboursement peut se réaliser sur une durée allant de 7 ans à 35 ans en sollicitant le prêt hypothécaire.

Cependant, il est nécessaire de fournir des documents justifiant le montant emprunté destiné aux travaux. En général, les sommes ne sont pas versées sur le compte de l’emprunteur, mais aux professionnels réalisant les travaux. La banque exigera également une prise de garantie sous forme de caution ou d’hypothèque sur le bien immobilier concerné ou sur un autre bien disponible. En conséquence, cette garantie vient augmenter le coût total de l’emprunt. Les conditions pour un prêt immobilier destiné au financement de travaux sont plus strictes que pour un prêt-travaux classique, reposant sur un prêt à la consommation.

Les travaux doivent impérativement être liés au bien immobilier. Ce sont des projets d’envergure qui devront obligatoirement être réalisés par des professionnels du bâtiment et les fonds seront directement versés par la banque. À ce juste titre, l’emprunteur doit présenter des justificatifs, il peut s’agir d’un devis ou d’un bon de commande. Concernant les taux d’emprunts, ils dépendent de la conjoncture, mais également des conditions des banques. Les taux d’intérêts du prêt immobilier sont librement fixés par la banque. Ils peuvent être, soit à taux fixe, soit à taux variable. D’ailleurs, la banque vous transmettra chaque mois les barèmes de taux de prêt immobilier permettant ainsi de vous donner une vision globale des taux d’intérêts pratiqués.

Trois critères peuvent déterminer la durée de remboursement d’un prêt immobilier, à savoir :

  • la somme du capital empruntée ;
  • votre capacité à rembourser le prêt ;
  • les intérêts demandés par l’emprunteur.

La durée de remboursement d’un prêt de 200 000 € (3 % d’intérêts) sera plus longue que celle d’un emprunt de 100 000 €.

Dans le cas où les fonds ont été bloqués par le prêteur à la demande du notaire, vous remboursez l’emprunt chaque mois. La mensualité comprend :

  • l’amortissement du capital emprunté auprès de l’organisme prêteur ;
  • le montant des intérêts calculés sur le capital restant dû suivant le taux d’intérêt consenti lors de la souscription ;
  • la cotisation de votre assurance-prêt souscrite à la banque.

Il est à noter que chaque mensualité de remboursement d’emprunt est prélevée automatiquement sur votre compte bancaire.

Mathieu Amara

Mathieu Amara

Graduated in political science, I have always been passionate about renovation and construction work.

Renovation and decoration tips, news, and good vibes: Sign up for the Reno Newsletter.

en_USEnglish