What is a facade renovation and how much does it cost ?

ravalement-de-facade

À mesure que le temps passe, la pollution s’accroche aux façades, le crépi s’effrite et les signes d’humidité laissent des traces sur vos murs. Au fil des années, les dégradations s’accumulent les unes après les autres, détériorant ainsi votre façade. Par conséquent, une opération de ravalement s’avère nécessaire pour réparer les dommages esthétiques et embellir l’aspect de vos murs extérieurs. De plus, un ravalement permettra à votre façade de retrouver ses performances d’isolation thermique d’origine. En théorie, le ravalement des murs extérieurs est dispensé de toute formalité auprès de la mairie, mais en pratique, il y est souvent soumis. Concernant le prix d’un tel projet de rénovation, plusieurs facteurs sont à prendre en considération. Découvrez ci-dessous les réponses à toutes vos questions sur le ravalement de façade et son coût.

Focus sur le ravalement de façade

Le ravalement de façade peut changer radicalement l’apparence et le style d’une maison. Toutefois, il ne vise pas exclusivement à embellir votre logement en lui redonnant son lustre d’antan.

Définition et utilité du ravalement de façade

Un ravalement de façade représente plus qu’un simple nettoyage, car le chantier est conséquent et ne doit pas être pris à la légère. L’opération consiste notamment à rénover la devanture d’un bâtiment afin de lui redonner son aspect d’origine. En d’autres termes, il s’agit de la remise en état des façades et des accessoires apparents d’une bâtisse. À savoir qu’un ravalement peut en même temps concerner les murs extérieurs, les menuiseries (fenêtres, volets, portes) et les autres éléments inclus dans la façade (balcons, terrasses, portails). C’est également l’occasion de modifier votre revêtement extérieur avec une nouvelle finition (peinture, enduit ou crépi).

Avec le temps, les murs extérieurs se détériorent et des fissures apparaissent. Par conséquent, cela vient mettre à mal l’isolation thermique et phonique du bâtiment. Ainsi, cette opération de rénovation permet de redonner une nouvelle jeunesse aux façades, tout en améliorant leur performance en termes d’isolation. Au-delà de ces considérations thermiques, les travaux de ravalement de façade vous confèrent une plus-value supplémentaire en cas de revente de votre bien plus tard.

Grosso modo, les opérations de rénovation doivent se faire dans le respect de l’aspect originel de la façade. Le ravalement de cette dernière demande des outils spécifiques et un savoir-faire particulier. Il est donc réalisé par des entreprises spécialisées en la matière. À savoir qu’il existe de nombreuses aides financières à disposition des propriétaires lorsque ces derniers souhaitent réaliser un tel projet.

Le ravalement de façade, une obligation légale

Le ravalement de façade fait partie des obligations légales pour le propriétaire d’un bien immobilier. Selon le Code de la construction et de l’habitation (CCH), cette opération doit être réalisée chaque décennie (10 ans). En effet, les façades des immeubles se doivent d’être tenues en bon état. Ainsi, elles ne doivent pas présenter de risque pour la sécurité des occupants ou des passants. À cet égard, le ravalement est obligatoire pour celles en très mauvais état. Par contre, si vous refusez de procéder à la restauration de vos murs extérieurs, vous risquez d’écoper d’une amende.

Par ailleurs, le ravalement de façade d’un immeuble en copropriété représente également une obligation légale. Il permet de contribuer à l’harmonie de l’environnement urbain et participe donc à la valorisation du patrimoine. Dans les immeubles situés en copropriété, c’est le syndic qui reçoit l’injonction et qui endosse la responsabilité d’en informer l’ensemble des copropriétaires.

Les travaux représentent des investissements plus ou moins importants en fonction de vos attentes et de l’état général de votre façade. Cependant, avant de comparer les prix ou de découvrir les différentes étapes d’un ravalement, vous devez effectuer une demande préalable de travaux auprès de la mairie. En effet, dès lors que l’opération modifie l’aspect extérieur de votre maison, elle est soumise à une déclaration préalable. Si vous voulez repeindre vos murs dans une couleur différente, il faudra aussi effectuer cette démarche administrative.

En définitive, si vous rénovez la façade de votre bien à l’identique, vous n’aurez pas de demande d’autorisation à effectuer auprès de la mairie.

Les étapes du ravalement de façade

Il est nécessaire d’entreprendre une ou plusieurs opérations sur la façade. En principe, le ravalement se déroule en 5 grandes étapes.

Le diagnostic de la façade

En amont, il convient de faire un diagnostic des lieux pour trouver le traitement adapté à votre façade. Il va donc falloir procéder à différents tests pour vérifier l’état du support, repérer les fissures et un éventuel problème d’humidité. Aussi, les travaux débutent par une expertise complète réalisée par un expert qualifié, puis par la remise d’un devis précis et détaillé. Le diagnostic de façade ayant été effectué, les formalités auprès de la mairie faites, les préparatifs de la rénovation peuvent alors commencer.

L’installation du chantier

Pour que le chantier se déroule sans aléas, il est indispensable de préparer soigneusement le ravalement de façade. Si vous disposez d’une grande surface, l’installation d’un échafaudage ou d’une échelle mobile peut s’avérer nécessaire. Ceci dit, le ravalement de façade est une opération importante qui nécessite de faire appel à un expert qualifié. Par exemple, vous pouvez solliciter les services d’un architecte. Son intervention vous permettra de réaliser votre rénovation en toute sérénité. De surcroît, l’architecte s’assurera de la qualité du résultat.

Le nettoyage de la façade

Le nettoyage de la façade ou décapage de la façade est la prochaine étape à réaliser. Il est destiné à entretenir votre résidence en débarrassant vos murs extérieurs des salissures issues de la pollution. Les défauts du revêtement sont plus apparents sur des supports propres et ces derniers permettent de mieux détecter les erreurs de mise en œuvre. Plusieurs techniques sont disponibles pour mener à bien cette étape comme :

  • le peeling,
  • le sablage,
  • le ponçage,
  • le gommage,
  • la nébulisation,
  • l’hydrogommage,
  • le nettoyage chimique,
  • le nettoyage à haute pression.

Certains types de nettoyage sont facilement réalisables tandis que d’autres nécessitent un savoir-faire et des compétences spécifiques. Dans tous les cas, entourez-vous de professionnels qui vous aideront dans cette opération de ravalement.

Traitement et réparation du mur

Dès lors que la façade est nettoyée, les opérations de traitement de façade s’imposent afin de pérenniser la protection de votre surface. Un traitement hydrofuge permet par exemple de protéger durablement vos murs extérieurs contre les dégâts liés à l’eau de pluie.

Les travaux passent ensuite par les réparations liées à l’éventuelle présence de fissures ou de lézardes (crevasses). Notez que le travail de rénovation d’une façade en pierre demande plus de temps et des compétences pointues. Pour cause, chaque joint va devoir être creusé et refait.

La protection et pose de l’enduit

Une fois la façade nettoyée et traitée, il faut la protéger contre les intempéries. Concrètement, les enduits permettent de protéger vos murs durablement contre les nombreuses agressions extérieures.

L’enduit représente la solution ultime de finition de façade. En effet, les enduits possèdent bien des avantages. Ils contribuent notamment à rafraîchir l’aspect de votre support extérieur. Au niveau esthétique, il existe de nombreuses finitions d’enduits (lisses, rugueux, roulés, etc.).

À noter qu’il existe également différents types de bardage pour le ravalement de votre façade. Le bardage est une seconde couche qui vient se poser sur le mur extérieur de l’immeuble. Par définition, ce dernier protège des intempéries et améliore l’isolation thermique et phonique. Il faudra le choisir en fonction des économies que vous souhaitez réaliser tout en prenant en compte vos goûts personnels.

renovation-facade

You're just a few clicks away from renovating your home.

Ravalement de façade : un coût dépendant de plusieurs facteurs

La fourchette de prix d’un ravalement de façade s’étend de 25 € à 140 €/m2, main-d’œuvre incluse. Néanmoins, il est possible que le montant soit plus élevé. En effet, tout dépendra des travaux à réaliser en fonction de plusieurs critères.

La localisation du bien

En centre-ville, et notamment en région parisienne, le prix d’un ravalement de façade s’avère plus cher. Si vous êtes concerné, n’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de choisir les professionnels ou les entreprises dont l’offre est la plus avantageuse.

La surface de l’habitation

En toute logique, plus votre maison sera grande, plus le ravalement de façade sera onéreux. Entre autres, les moyens déployés pour un bien de petite surface ne seront pas les mêmes que pour un bien de grande superficie. En effet, ce dernier va requérir une grande quantité de matériaux.

L’accessibilité de la façade

Le prix d’un ravalement de façade varie également si la résidence présente un accès simple ou compliqué. De même, un bâtiment haut de plus de 4 mètres nécessitera la mise en place d’un échafaudage, plus coûteux qu’une échelle mobile.

Le type de support

Que votre maison soit bâtie en bois, en brique ou en parpaing, cela va jouer sur le coût du ravalement de façade. À savoir que les enduits réservés à la brique sont plus coûteux. Le bois quant à lui représente un matériau plus délicat et difficile à nettoyer, ce qui peut impacter la facture finale. À noter qu’une façade en pierre affiche un prix moyen de ravalement de 40 €/m2. Par ailleurs, il existe des aides financières proposées aux propriétaires pour les aider à assumer cette dépense significative.

L’état général de la façade

L’état général constitue un élément à prendre en compte pour déterminer le prix d’un ravalement de façade. Une façade nécessitant simplement un rafraîchissement impliquera bien moins de travail qu’une façade à réparer pour cause de fissures ou d’infiltrations d’eau.

Le coût des matériaux

En tant que propriétaire, vous aurez le choix entre plusieurs types de matériaux dont les coûts varient. Ainsi, pour de la peinture, il faudra compter entre 16 € à 30 €/m2. Pour une projection d’enduit, prévoyez entre 20 € à 26 €/m2.

Le type de revêtement choisi

Peinture, résine ou crépi sont des exemples de revêtement. Il faut savoir que leur prix varie, tout comme le prix de la main-d’œuvre nécessaire pour les appliquer.

Les éventuels travaux d’isolation à prévoir

Rénover votre façade extérieure est l’occasion d’améliorer l’isolation de votre logement pour le mettre aux dernières normes. D’ailleurs, ces travaux de rénovation énergétique vous donneront accès à des aides financières pour votre ravalement de façade. Certes, l’opération constitue une obligation, mais peut-être subventionnée notamment lorsqu’elle est couplée à une isolation. L’État propose à travers différentes institutions, des aides destinées à soutenir la transition énergétique. Les subventions de l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (ANAH) sont par exemple les plus connues.

Ravalement de façade et déduction fiscale

Ravaler votre façade à moindre coût en cumulant crédit d’impôt et aides diverses, c’est possible. En revanche, il n’existe aucune possibilité d’avoir un gain fiscal si les travaux ont lieu sur votre résidence principale. Néanmoins, la règle change radicalement si vous êtes propriétaire d’un bien locatif. Dans ce cas, vous avez dû faire un choix entre le régime d’imposition réel et le micro. Si vous avez opté pour le régime réel, vous êtes, par conséquent, en droit de déduire fiscalement certains travaux.

Mathieu Amara

Mathieu Amara

Graduated in political science, I have always been passionate about renovation and construction work.

Renovation and decoration tips, news, and good vibes: Sign up for the Reno Newsletter.

en_USEnglish