Renovating a basement: our complete guide

amenager-sous-sol

Souhaitez-vous agrandir la surface habitable de votre logement en profitant de nouvelles pièces de vie  ? L’aménagement d’un sous-sol ou d’une cave constitue une solution intéressante pour atteindre cet objectif. En effet, vous pouvez y construire une salle de cinéma, une salle de jeux pour vos enfants, voire une chambre supplémentaire. De plus, en investissement immobilier, cela contribue à la revalorisation de votre bien dans le cadre d’une future vente. Néanmoins, pour que votre projet de rénovation soit réussi, il vous faut prendre en compte plusieurs paramètres. Il faut notamment considérer les problèmes d’humidité, d’aération, de luminosité et d’isolation. De ce fait, les travaux de rénovation et de construction associés à votre projet d’aménagement de sous-sol nécessitent un budget plus ou moins important. De plus, selon la loi en vigueur, vous devrez obligatoirement exercer certaines démarches administratives pour entreprendre une telle opération.

Quelle autorisation pour l’aménagement de sous-sol ?

Avant d’aménager votre sous-sol, il est nécessaire de vous assurer que celui-ci respecte bien la législation en vigueur. En amont, vous devez vérifier que votre maison ne se situe pas en zone inondable dans laquelle ce genre d’opération n’est pas autorisé. Selon la nature de votre cave, vous devrez effectuer quelques démarches administratives pour l’obtention d’une autorisation permettant de réaliser sa rénovation, à savoir :

  • une déclaration préalable de travaux : si la superficie oscille entre 5 et 20 m2, ou moins de 40 m² si la commune est soumise à un PLU (Plan local d’urbanisme) ou à un POS (Plan d’occupation de sol) ;
  • un permis de construire : au-delà de 20 m², ou de 40 m2 (avec PLU ou POS) ou si votre aménagement implique une modification de la structure du bâtiment ;
  • une autorisation d’un architecte : si la pièce nouvellement créée entraîne une augmentation de plus de 150 m² de la surface totale du logement ;
  • l’accord du syndicat des copropriétaires : si votre logement se trouve au cœur d’un immeuble ;
  • une déclaration auprès du fisc : si votre sous-sol présente une hauteur inférieure à 1,80 m.

Par contre, si l’étendue de votre sous-sol est inférieure à 5 m2, vous pourrez réaliser votre projet sans aucune autorisation.

Quelle pièce créer dans son sous-sol ou sa cave ?

Le type de pièce pouvant être créé dans votre sous-sol dépend généralement de sa hauteur sous plafond. Pour vous faire une idée, voici quelques conseils à prendre en compte :

  • moins de 2 m de hauteur : un espace dédié au rangement ou au stockage, et pouvant être utilisé comme une cave à vin ;
  • moins de 2,10 m de hauteur : un espace dédié à une activité temporaire (salle de cinéma, salle de jeux, atelier de bricolage, ou chambre d’amis) ;
  • à partir de 2,40 m de hauteur : un séjour, un bureau, une salle de gym, un studio ou une chambre.

En outre, vous pouvez également y créer une buanderie, une cuisine, des toilettes ou une salle de bains. Toutefois, cela nécessite de prolonger le réseau d’eau, ce qui peut s’avérer compliqué et coûteux, surtout si les tuyaux sont trop éloignés du sous-sol.

Comment aménager votre sous-sol ?

En général, le sous-sol d’une maison ou d’un appartement est une zone plutôt difficile à transformer en une pièce habitable. Son aménagement requiert divers travaux et efforts.

Se faire accompagner par un architecte

Dans un premier temps, vous devez être bien entouré pour ne pas commettre d’erreurs lors de votre projet. D’ailleurs, la réalisation de ce type de rénovation exige des compétences spécifiques. De ce fait, il est vivement recommandé de faire appel à un architecte. Celui-ci vous aidera tout au long de votre projet. Il vous offrira un accompagnement complet de l’étude de faisabilité jusqu’à la livraison du chantier. Ses missions concernent surtout la réalisation des plans, les démarches administratives, le choix des matériaux et le suivi des travaux.

Vérifier la hauteur sous plafond

La hauteur sous plafond joue un rôle important dans l’aménagement de votre sous-sol. Lorsqu’elle est inférieure ou égale à 2,10 m, votre projet sera limité à une pièce à usage partiel. Néanmoins, il existe une astuce vous permettant d’y installer un espace de vie confortable.

En effet, vous pouvez réaliser une excavation du sol afin de récupérer quelques centimètres de plus. Après quoi, vous devrez y mettre une dalle en béton armé. Cependant, ce type de travaux est difficile et coûteux. Un bureau d’étude professionnel doit d’abord vérifier la profondeur et l’état des fondations en place. En fonction de ses conclusions, il peut être nécessaire de renforcer ces fondations avec des micropieux.

Traiter les problèmes d’humidité du sous-sol

Les sous-sols peuvent parfois être exposés à l’humidité. De ce fait, il est primordial de prévoir quelques travaux d’assainissement.

Le cas d’une copropriété

Pour le cas d’une copropriété, vous devrez mettre en place un système d’imperméabilisation (ou cuvelage) depuis l’intérieur de votre sous-sol. Cette méthode consiste à appliquer une couche de mortier spéciale et épaisse (environ 30 mm d’épaisseur) sur les murs. Puis, il faut couler une chape étanche sur la dalle du sol et poser des plaques ou panneaux étanches aux sols et sur les murs.

Le cas d’une maison

Dans une maison, la pratique la plus abordable consiste à drainer le sol qui l’entoure. Cela permet notamment d’éloigner les écoulements d’eau du sous-sol. Décaissez, si possible, les murs extérieurs pour y appliquer un revêtement plus étanche. Vous pouvez également procéder à l’injection d’une résine anti-humidité sur les murs.

Mettre en place un système de ventilation

La mise en place d’un système de ventilation dans le cadre de la rénovation sous-sol revêt une importance cruciale. Pour  cause, cela permet d’assurer un environnement sain et confortable. De plus, l’aménagement du sous-sol nécessite une réflexion approfondie sur la circulation de l’air, en particulier dans des espaces tels qu’une salle de jeux ou une salle de bain. La création d’un sous-sol habitable, intégré au projet de rénovation du sous-sol, requiert une collaboration étroite avec des professionnels qualifiés. Vous pouvez, par exemple, faire appel à des installateurs de salle de bain et des artisans menuisiers, pour mettre en place un système de ventilation discret et efficace.

Le choix du système de ventilation doit ainsi s’adapter aux spécificités du sous-sol, prenant en compte des facteurs tels que la hauteur sous plafond et la configuration de l’espace. Les travaux de rénovation du sol sous-sol, impliquant parfois des carreleurs poseurs de sols, doivent être coordonnés avec l’installation du système de ventilation pour garantir une intégration harmonieuse. Que le projet de rénovation du sous-sol vise à créer un nouvel espace de vie ou à aménager un sous-sol existant, la ventilation est un élément clé pour éviter l’humidité, les odeurs indésirables et assurer une qualité d’air optimale.

Les entreprises spécialisées dans les terrasses et les vérandas peuvent également apporter leur expertise dans l’intégration de solutions de ventilation adaptées à l’aménagement du sous-sol. Ce processus fait partie intégrante du chantier de rénovation, où la coordination entre différents corps de métier, tels que les concepteurs de cuisine et les entreprises de peinture et de revêtements muraux, est essentielle pour assurer le succès du projet.

Installer un système de ventilation bien pensé constitue, par conséquent, une étape incontournable dans tout projet de rénovation sous-sol. Elle contribue non seulement au confort des occupants, mais également à la préserver de l’intégrité de l’espace créé, que ce soit une salle de jeux, une salle de bain, ou tout autre sous-sol aménagé.

En outre, le système de ventilation ne permet pas seulement de renouveler l’air ambiant, mais aussi d’évacuer l’infiltration d’eau et les polluants de votre sous-sol. L’idéal est la mise en place d’une VMC (Ventilation mécanique contrôlée) à simple ou à double flux. Si l’espace libre est restreint, une ventilation par insufflation fera l’affaire.

amenagement-sous-sol

You're just a few clicks away from renovating your home.

Prévoir l’isolation et l’accessibilité de votre sous-sol

L’isolation et l’accessibilité constituent des étapes incontournables lors d’un aménagement de sous-sol. Il faut procéder avec minutie pour un projet réussi.

  • Bien isoler les sols

Pour isoler votre sous-sol par son plancher, il est conseillé d’y déposer directement un pare-vapeur et le remonter de quelques centimètres sur le mur. De plus, vous pouvez installer des plaques isolantes sur lesquelles sera posé votre futur revêtement de sol. Pour optimiser l’isolation du plancher, utilisez un parquet, un stratifié, une moquette épaisse ou un lino.

Méfiez-vous de l’usage du bois car ce matériau supporte mal l’humidité. En effet, votre sous-sol reste un endroit humide par nature, peu importent les travaux que vous y effectuez.

  • Bien isoler les murs

Si les murs sont réguliers, vous pourrez y coller directement des panneaux thermiques composés de plaques de plâtre et d’isolants. Il est aussi possible d’enfoncer un isolant entre le mur et une ossature métallique sur laquelle seront fixées les plaques de plâtre. Appliquez une couche de peinture isolante sur les plaques pour optimiser l’isolation. Aussi, en fonction de votre préférence, vous pourrez poser du carrelage mural ou un enduit.

  • Bien isoler le plafond

L’isolation du plafond nécessite une méthode différente des autres. Si sa hauteur le permet, pensez à l’installation d’un isolant vous protégeant contre les dégâts des tuyaux qui y sont fixés. Vous pouvez y poser aussi des plaques de polystyrène extrudé qui améliorent le maintien de la chaleur.

Pour plus d’efficacité, il convient d’y appliquer une peinture anti-humidité. Cette dernière peut protéger votre plafond contre les remontées des champignons, par exemple.

Par ailleurs, si ce n’est pas déjà le cas, vous devrez prévoir un moyen pour accéder à votre nouvelle pièce, comme un escalier.

Prévoir la luminosité du sous-sol

En général, c’est le manque de lumière naturelle qui rend impossible l’aménagement d’un sous-sol. Pour remédier à ce problème, plusieurs solutions sont envisageables, notamment :

  • la pose d’une surface vitrée ou de briques de verre sur le rez-de-chaussée pour faire entrer la lumière issue de l’espace supérieur (salon, hall d’entrée…) ;
  • l’ouverture dans le rez-de-chaussée pour implanter un espace vide permettant une vue directe du sous-sol (pas idéal pour une chambre, une salle de jeux ou une salle de cinéma) ;
  • la création d’un puits de lumière : il s’agit d’un dispositif permettant de transmettre la lumière naturelle captée depuis la façade au sous-sol ;
  • la mise en place de sources de lumière artificielle : vous pouvez installer des spots au plafond, des appliques murales ou des lampes.

En cas de sous-sol semi-enterré, remplacez les ouvertures existantes par des fenêtres vitrées. Il est également possible de créer des ouvertures supplémentaires (soupiraux). Pour le cas d’une maison, pensez à l’installation des cours anglaises ou des sauts-de-loup pour faciliter la pose des fenêtres dans votre sous-sol.

Penser aux différentes installations pour son sous-sol

Afin de rendre votre sous-sol plus habitable et confortable, il est nécessaire de le raccorder au réseau d’électricité. Créez-en un à partir du tableau principal de l’habitation. Pensez aussi à passer les fils à l’intérieur des cloisons murales de votre sous-sol pour plus de discrétion.

Concernant le réseau de chauffage, vous pouvez opter pour :

  • l’installation de radiateurs électriques : faciles à mettre en place et esthétiquement plus adaptés pour un système de chauffage optimisé ;
  • le prolongement du réseau existant jusqu’au sous-sol.

Par ailleurs, si vous prévoyez de transformer votre sous-sol en cuisine, toilettes ou salle de bains, les réseaux d’eau doivent être bien établis. L’installation d’une pompe de relevage constitue l’une des meilleures solutions si les tuyaux d’évacuation sont trop éloignés de la pièce. Toutefois, cela nécessite un budget conséquent et des travaux complexes.

Quels prix pour un aménagement de sous-sol ?

Le budget d’un projet d’aménagement de sous-sol dépend de sa surface, de la complexité du chantier et des matériaux choisis. Ce coût varie généralement dans une fourchette de 1 200 à 2 200 €/m².

Le prix final des travaux d’aménagement d’un sous-sol dépend notamment de :

  • l’état de la pièce,
  • sa superficie,
  • la complexité des opérations à réaliser,
  • la qualité des matériaux utilisés,
  • les honoraires d’un bureau d’études et ceux de l’architecte.

N’hésitez pas à solliciter plusieurs Quotation pour dénicher l’offre présentant le meilleur rapport qualité-prix.

Quels sont les aspects techniques de la rénovation de sous-sol ?

Lorsqu’on aborde les aspects techniques de la rénovation de sous-sol, il est impératif de considérer chaque détail pour garantir la réussite du projet. L’aménagement sous-sol nécessite une approche méticuleuse, surtout en ce qui concerne la hauteur sous plafond, un élément déterminant pour définir l’espace disponible. Que ce soit pour créer une salle de bain, une salle de jeux ou une pièce polyvalente, la rénovation sous-sol implique souvent des travaux significatifs, impactant le sol, les murs et l’espace en général.

Lorsque l’on parle de rénovation sous-sol, les revêtements muraux jouent un rôle essentiel, tant d’un point de vue esthétique que fonctionnel. Les travaux de rénovation du sol sous-sol demandent une expertise particulière, impliquant des carreleurs poseurs de sols qualifiés. En explorant des idées sur des plateformes telles que Pinterest, par exemple, vous pourrez découvrir des inspirations photographiques pour l’aménagement d’un sous-sol, offrant des perspectives créatives pour chaque projet de rénovation sous-sol.

La hauteur sous plafond peut également influencer les choix de conception, surtout lorsqu’on envisage d’aménager le sous-sol en une salle de bain, une salle de jeux ou tout autre espace fonctionnel. Les travaux de rénovation sous-sol nécessitent une coordination précise entre différents artisans. Ces derniers comprennent les installateurs de salle de bain, les menuisiers, et les concepteurs de cuisine, pour assurer une intégration harmonieuse de chaque élément.

Ainsi, le projet de rénovation sous-sol vise à transformer une cave en un espace de vie polyvalent. Alors si vous souhaitez créer un nouvel aménagement sous-sol, la collaboration avec des entreprises spécialisées dans les terrasses, les vérandas, la peinture et les revêtements muraux s’impose. Leur expertise vous garantit des résultats exceptionnels. Choisir des artisans qualifiés dans le domaine de la rénovation sous-sol, tels que nos architectes, est donc la clé pour mener à bien un projet qui optimise chaque centimètre carré de cet espace souvent sous-estimé.

Comment gérer un projet de rénovation de sous-sol ?

Un guide étape par étape est essentiel pour la gestion efficace d’un projet de rénovation de sous-sol, surtout compte tenu des spécificités liées à l’aménagement d’un sous-sol. La première étape consiste à définir clairement les objectifs du projet. Que ce soit pour créer une salle de bain, une salle de jeux, ou simplement optimiser l’espace, une vision précise guide l’ensemble du processus de rénovation de sous-sol.

La deuxième étape implique une évaluation approfondie des contraintes techniques, telles que la hauteur sous plafond et la configuration de l’espace. Cela nécessite souvent la collaboration de professionnels qualifiés tels que des carreleurs poseurs de sols, des artisans menuisiers, et des installateurs de salle de bain, pour garantir une compréhension précise des travaux de rénovation du sol sous-sol.

Une planification minutieuse est la troisième étape cruciale dans la gestion d’un projet de rénovation d’un sous-sol. Cela inclut la coordination des travaux, la sélection d’entrepreneurs compétents, et l’établissement d’un budget réaliste. Les terrasses, les vérandas et les revêtements muraux, tous peuvent être intégrés à cette planification, demandant une coordination précise entre différentes entreprises spécialisées.

La réalisation des travaux constitue la quatrième étape, où les professionnels du chantier de rénovation, du revêtement de sol sous-sol aux installations de salle de bain, entrent en action. Une communication fluide entre les carreleurs, poseurs de sols, les concepteurs de cuisine, et les entreprises de peinture demeure essentielle pour assurer un déroulement harmonieux.

Enfin, la cinquième étape consiste à inspecter minutieusement le travail accompli. C’est à ce stade que l’aménagement du sous-sol prend vie, que ce soit une salle de jeux, une salle de bain, ou tout autre espace habitable. Une attention particulière est accordée à la qualité des finitions, garantissant ainsi la satisfaction des occupants du sous-sol aménagé.

En résumé, la gestion efficace d’un projet de rénovation sous-sol requiert une approche méthodique, de la définition des objectifs à l’inspection finale. Chaque étape, coordonnée avec des professionnels qualifiés, contribue à la réussite d’un projet de rénovation qui optimise pleinement l’espace du sous-sol.

Comment choisir un architecte qualifié pour la rénovation de sous-sol ?

Les travaux de rénovations de sous-sol relèvent de l’expertise et des compétences de nos architectes. En effet, seuls des architectes professionnels sont en mesure de vous offrir un résultat satisfaisant à tous les niveaux.

Lorsqu’il s’agit de sélectionner des entrepreneurs qualifiés pour un projet de rénovation de sous-sol, la prudence et la diligence sont de mise, en particulier dans le cadre de l’aménagement de sous-sol. La première étape consiste à effectuer des recherches approfondies en utilisant des ressources telles que des recommandations personnelles, des avis en ligne et des plateformes spécialisées. Cela permet d’identifier des professionnels expérimentés dans la rénovation de votre sous-sol, en mettant en lumière des réalisations antérieures et des compétences spécifiques.

La hauteur sous plafond et la complexité des sous-sols exigent des entrepreneurs possédant une expertise spécifique. Des carreleurs poseurs de sols expérimentés, des artisans menuisiers aguerris, et des installateurs de salle de bain qualifiés sont essentiels pour garantir un résultat optimal. La sélection d’entrepreneurs compétents dans ces domaines spécifiques contribue à la réussite du projet de rénovation d’un sous-sol.

Le chantier de rénovation sous-sol nécessite également la coordination de différentes compétences, notamment celles des concepteurs de cuisine, des entreprises spécialisées dans les terrasses et les vérandas, ainsi que des experts en peinture et revêtements muraux. Veillez  bien à choisir des professionnels dont l’expérience couvre l’ensemble des travaux requis pour l’aménagement sous-sol, assurant ainsi une cohérence dans la réalisation du projet.

Un aspect important lors de la sélection d’entrepreneurs qualifiés est la vérification des licences et des assurances. Cela garantit non seulement la légitimité de l’entreprise, mais offre, par ailleurs, une protection en cas d’incidents pendant le chantier de travaux de rénovation. Un entrepreneur doté de ces qualifications démontre son engagement envers la qualité et la sécurité, des éléments cruciaux pour un projet de rénovation sous-sol réussi.

En conclusion, la sélection d’entrepreneurs qualifiés pour la rénovation d’un sous-sol demande une approche méthodique et attentive. Des recherches approfondies, la vérification des compétences spécifiques, et l’assurance des licences constituent des étapes essentielles pour garantir le succès du projet d’aménagement de sous-sol.

Mathieu Amara

Mathieu Amara

Graduated in political science, I have always been passionate about renovation and construction work.

Renovation and decoration tips, news, and good vibes: Sign up for the Reno Newsletter.

en_USEnglish